Ebola : les médecins cubains de retour

0

Un groupe de 150 médecins et personnels de santé, sur les 256 dépêchés par Cuba en Afrique de l’ouest pour lutter contre l’épidémie d’Ebola, sont rentrés dans l’île aujourd’hui, rapportent les médias locaux.

En raison d' »une diminution notable » des infections et des décès dus à la fièvre hémorragique, 98 médecins et infirmiers qui avaient été envoyés en Sierra Leone, et 52 au Liberia, ont atterri dans la nuit de dimanche à lundi à La Havane, a rapporté le quotidien officiel Granma. 66 autres se trouvant encore en Sierra Leone seront de retour le 1er avril. Le contingent dépêché au Liberia a été rapatrié dans sa totalité. Granma ne fournit en revanche aucune précision sur les personnels encore présents en Guinée voisine.

Selon l’Agence d’information nationale (AIN), les médecins cubains ont « sauvé la vie de plus de 400 personnes en à peine cinq mois » de mission au Liberia et en Sierra Leone. Ces personnels de la brigade « Henry Reeve » avaient été dépêchés d’urgence en octobre dernier dans ces trois pays africains fortement touchés par le virus Ebola, suite à un appel de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Parmi les médecins de retour, figure Felix Baez, contaminé par Ebola en décembre. Il avait été renvoyé en Sierra Leone mi-janvier après des soins intensifs en Suisse et une période de convalescence à Cuba. Selon l’AIN, les personnels de retour ont été isolés pour une période de « surveillance épidémiologique et de contrôle » dont la durée n’a pas été précisée. La Havane s’est fortement engagée dans la lutte contre Ebola dans les trois pays les plus touchés. Cuba avait annoncé qu’elle prévoyait à terme l’envoi de 451 personnes au total, mais elle n’a finalement annoncé aucun déploiement supplémentaire.

L’épidémie d’Ebola est en recul ces dernières semaines, et le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée se sont fixées pour objectif de l’éradiquer d’ici mi-avril.

A propos de l'auteur

Rapport de Cuba

Le Rapport sur la résolution 67/4 de  l’Assemblée générale des Nations  Unies: «Nécessité de lever le blocus  économique, commercial et financier  imposé à Cuba   ...