Louanges des Nations Unies pour Cuba pour son intervention dans l’épidémie de cholera à Haïti

0

cuban-doctors-examine-cholera-patients-at-the-hospital-of-the-ester2Environ 8000 personnes sont mortes dans l’épidémie de choléra en Haïti, qui est aujourd’hui considérée communément comme la pire épidémie de cette maladie dans l’histoire récente.

Les travailleurs médicaux cubains ont traité des milliers de Haïtiens souffrant de choléra depuis 2010.
Le plus haut responsable anti-choléra de l’Organisation des Nations Unies en Haïti a félicité Cuba jeudi pour son rôle dans la lutte contre cette maladie mortelle.

« Nous espérons que l’exemple cubain sera suivi par d’autres nations, comme un exemple capable de sauver tant de vies haïtiennes, en dépit des contraintes économiques et d’autres difficultés, » a déclaré le Secrétaire général adjoint Pedro Medrano Rojas. Rojas est coordonnateur principal de l’ONU pour lutter contre le choléra en Haïti.

Selon le responsable de l’ONU, les travailleurs médicaux cubains ont été sur la ligne de front de l’épidémie de choléra en Haïti, jouant un rôle majeur dans le traitement et la prévention de la maladie.

Rojas a déclaré qu’il envisage de visiter la Havane fin de ce mois-ci pour rencontrer les autorités de la santé cubaines.
« Nous voulons reconnaître le travail extraordinaire et héroïque de la brigade médicale cubaine en Haïti, qui a sauvé des milliers de vies, ainsi que d’explorer d’autres possibilités de collaboration, » a déclaré Rojas aux médias cubains.

Il veut également rencontrer les développeurs cubains d’un vaccin anticholérique oral. Le vaccin est développé par la société pharmaceutique publique BioCubaFarma, qui pretend que sa formule sera plus efficace que les vaccins actuels quand il sera disponible en 2015.

Bien que le choléra ne est pas une préoccupation majeure de santé à Cuba, la maladie a ravagé Haïti depuis 2010.
L’épidémie a été liée aux casques bleus népalais de l’ONU. Des ordures des soldats de la paix auraient été déversées dans les cours d’eau d’Haïti, conduisant à la propagation rapide de la maladie. On estime que 700 000 ont contracté le choléra depuis 2010: 6 pour cent de la population d’Haïti.

Environ 8000 personnes sont mortes de l’épidémie, qui est aujourd’hui largement considérée comme la pire épidémie de choléra dans l’histoire récente.Bien que l’épidémie est probablement en recul, des milliers de nouveaux cas de la maladie sont encore signalés chaque mois.

L’ONU s’est engagé à aider à freiner l’épidémie, mais a refusé d’accepter la responsabilité juridique. En 2013, un groupe d’Haïtiens a intenté un recours collectif exigeant de la part de l’ONU l’indemnisation des victimes du choléra. Le procès a été annulé par un tribunal fédéral américain en Janvier.

A propos de l'auteur

Cuba : une dictature ?

Par André Chassaigne, député PCF du Puy de Dome, Président du groupe France Cuba à l’assemblée nationale. Je participais sur RMC, ce mercredi 22 juillet, ...