Concha Buika enregistre un album de jazz et de flamenco à Cuba

0

Avec des musiciens cubain de renom, l’artiste espagnole Concha Buika enregistre un nouvel album sur l’île démontrant son talent de chanteuse en explorant différents rythmes dans les genres du flamenco et du jazz.

Alain Pérez, interprète exceptionnel de musique instrumentale, est responsable de la production que Buika prépare aux studios 18 du label Egrem.

« Buika a commencé à travailler sur l’album aux États-Unis, mais n’était pas satisfait des premiers résultats et a contacté Alain Pérez pour qu’il l’enregistre à La Havane avec des instrumentistes locaux, toutes des femmes », a commenté l’un des membres de l’équipe de production .

L’élaboration de l’album a commencé avec l’enregistrement de trois chansons avec le batteur Yissy García; et le bassiste du groupe Interactivo, Tailin Marrero; ainsi que Daymi Jaime Illas de l’orchestre Anacaona et la pianiste Dánae Olano.

« Concha est claire sur son idée et est très heureuse de la qualité des instrumentistes cubains.

La première fois que Concha était dans l’île des Caraïbes, c’était pour la présentation de l’album intitulé « El último trago », une production enregistrée dans les studios Abdala de la capitale cubaine, aux côtés du pianiste Chucho Valdés, en hommage à la mexicaine Chavela Vargas.

Cette production avait remporté un Grammy latin dans la catégorie du meilleur album tropical traditionnel.

Au cours de ses presque 20 ans de carrière, Buika, née à Palma de Majorque et d’origine guinéenne, a combiné des genres tels que le jazz, le copla, le flamenco, la pop et la musique électronique.

En plus de la musique, où ses albums Niña de fuego et Vivir sin miedo se distinguent sur la scène internationale, la star espagnole a participé au film La piel que habito de l’espagnol Pedro Almodóvar et a publié des recueils de poésie.

Elle était présente dans la production de El canto que ceesa, avec des chansons dédiées au poète Miguel Hernández.

Dans cette production, vous pourrez également entendre les voix hispano-américaines de Joan Manuel Serrat, Silvio Rodriguez, Miguel Rios, Victor Manuel, Joan Manuel Serrat, Soledad Giménez et Mayte Martin.

A propos de l'auteur

Sommet des peuples les 10 et 11 juin 2015

Les peuples latino-américains ont affirmé aujourd’hui à Bruxelles la nécessité de rester unis pour améliorer les aspects tels que l’intégration, les politiques sociales, la paix ...