Cuba : la course Europe-États-Unis est lancée

0

Alors que Washington prévoit l’ouverture rapide d’une ambassade à La Havane, François Hollande se rendra sur l’île le 11 mai prochain.

L’Union européenne et Cuba ont repris mercredi leurs négociations en vue de la normalisation de leurs relations alors que Washington et La Havane ont annoncé un rapprochement historique. Il s’agit de revoir la «position commune» décidée en 1996 . Pour symboliser la volonté européenne de changement dans ses relations avec Cuba, le président français, François Hollande, se rendra lui-même à Cuba le 11 mai. Il s’agira du premier déplacement d’un président français à La Havane.

Non seulement de plus en plus d’Européens, au premier rang desquels le gouvernement actuel espagnol, jugent cette politique inefficace, mais beaucoup craignent que le Vieux Continent se fasse distancer par les États-Unis . José Manuel Garcia Margallo, ministre espagnol des Affaires étrangères, a estimé qu’il fallait «donner la possibilité aux entreprises de l’Union européenne de concurrencer les entreprises américaines».

Le rapprochement entre Washington et La Havane pourrait rapidement faire perdre des parts de marché à l’Europe, dans un pays où tout est à faire, l’embargo ayant provoqué un grave retard dans les infrastructures de l’île.

Les obstacles restent nombreux coté entreprises françaises ; de la méconnaissance du terrain à la procrastination en passant par des réponses du style :

Nous sommes actuellement en stand by sur ce genre d’opportunités, spécialement s’il s’agit d’un montage à notre initiative.

Nous resterons sans doute à l’écoute pendant l’année 2015.

Notre perspective serait différente seulement dans le cas où une entreprise existante devait être privatisée.

Les cubains n’ont qu’à venir nous voir.

Selon le politologue de l’Université de Georgetown Jon Christopher Bua, Barack Obama compte sur le rapprochement avec Cuba pour marquer la fin de son second mandat, alors que de plus en plus d’Américains d’origine cubaine espèrent la normalisation des relations entre les deux pays.

Pour les entreprises Françaises et européennes le compte à rebours est lancé.

Souhaitons que, comme le dit un blogueur belge ,les entrepreneurs ne joueront pas aux « bourrins menés par des autruches »

CubaEurope

A propos de l'auteur

Cuba-Etats-Unis: Résister au capitalisme

Cuba-Etats-Unis: Résister au capitalisme Par: Ernesto Limia Díaz (Cubadebate 16 juin 2016) traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos Le 17 février dernier, pendant son intervention ...