La province de Sancti Spiritus s’active pour fêter en grand le 26 juillet

0

De nombreuses actions de rénovation et de réhabilitation sont en cours dans cette province qui accueillera la cérémonie nationale du 26 juillet

26-juillet santiago-26

La province de Sancti Spiritus a mis en place toute une série d’opérations de construction pour fêter comme il se doit le 63e anniversaire de l’attaque des casernes Moncada et Carlos Manuel de Céspedes.

Teresita Romero Rodriguez, présidente de l’Assemblée provinciale du Pouvoir populaire, a précisé que les plus de 3 000 opérations de construction et de restauration actuellement en cours contribueront à améliorer la qualité de vie et le bien-être de la population de cette province.

Lors d’une rencontre avec la presse, elle a mentionné parmi les secteurs concernés par ce programme la culture, le commerce et la gastronomie, la santé publique, les services communaux et le réseau de distribution d’eau potable et le réseau de collecte et d’assainissement des eaux usées, entre autres.

La présidente de l’Assemblée provinciale a expliqué que ce territoire a reçu une aide du niveau central et mène actuellement ces travaux avec ses propres forces, sans aucune aide financière supplémentaire.

Elle a insisté sur l’importance de travailler avec rigueur et sur une utilisation rationnelle et efficace des ressources matérielles et humaines.

Parmi les ouvrages importants en cours de constructions : le parc photovoltaïque de La Sierpe, le premier de son genre dans la province, et 77 établissements de santé, y compris la réparation de cabinets de médicaux, la rénovation de 11 stations de pompage d’eau potable et plusieurs ouvrages du programme de développement rizicole.

Gonzalo Crespo Rodriguez, responsable du Département d’infrastructures et du système d’ingénierie de la direction provinciale de santé, a également signalé que la province a pu compter sur l’arrivée de matériel et de mobilier clinique, une partie duquel est actuellement en service dans plusieurs institutions.

Des ouvrages d’infrastructure concernent également le développement agricole et l’élevage, la réhabilitation d’écoles emblématiques du chef-lieu de province, la rénovation du réseau routier, la construction et la réhabilitation de logements, la création de nouvelles zones wifi par l’Entreprise de télécommunications de Cuba (Etecsa) et la mise en place d’un nouvel éclairage, entre autres.

A propos de l'auteur

Les descendants des acolytes de Batista prétendent être « indemnisés » en vertu de la Loi Helms-Burton Lorsque le dictateur Fulgencio Batista décida de fuir ...