Le portrait d’un pays au Congrès du Parti

0

1 000 délégués, le même nombre que lors de l’édition précédente, participeront au 7e Congrès du Parti communiste, qui se tiendra du 16 au 18 avril prochain

Assurer la plus grande représentativité de l’ensemble des militants du pays et faire en sorte que les participants représentent toujours plus le lieu d’où ils proviennent, ont été des conditions indispensables du processus d’élection des délégués au 7e Congrès du Parti communiste qui aura lieu du 16 au 18 avril prochain.

Selon des informations du Département d’organisation et de politique des cadres du Comité central du Parti, 1 000 délégués participeront au Congrès, un chiffre similaire au précédent, et où toutes les provinces seront représentées à proportion égale.

Dès le mois de juin 2015, a démarré dans toutes les cellules du Parti du pays la nomination des candidats à délégués, et c’est justement au sein de ces structures que sont nées les propositions, ce qui accentue le caractère démocratique du processus. Ensuite, les Comités municipaux de l’organisation ont été chargés de mettre en place une Commission de candidatures afin d’évaluer les militants choisis et de les proposer également à l’avis des travailleurs dans leur entreprise.

Entre le 1er et le 15 février a eu lieu l’élection des délégués, qui seront conduits par Fidel et Raul, élus à Santiago de Cuba dans le district José Marti et la municipalité de Segundo Frente, respectivement.

Concernant la composition des délégués, il est apparu une prédominance du secteur agricole, conformément aux caractéristiques de notre pays, bien que tous les secteurs soient représentés, y compris la gestion non étatique, l’accent étant mis sur les militants susceptibles de contribuer le plus aux débats du Congrès du fait de leurs expériences et de leurs connaissances.

43,2 % des participants sont des femmes et 84 % sont diplômés de l’université. L’âge moyen est de 48 ans, 55 délégués ayant moins de 35 ans.

Il faut également souligner que cette étape de sélection des délégués a été précédée par des assemblées de bilan du travail des sections et des élections des structures de direction du Parti dans les municipalités, les districts et les provinces, un processus qui a débuté en septembre pour s’achever en décembre 2015.

Avec la participation de 1 500 000 personnes, incluant des non militants, les réunions ont évalué de façon générale, la mise en œuvre des Orientations de la politique économique et sociale et des objectifs adoptés à la 1ere Conférence nationale du Parti, le travail avec les nouvelles générations et la lutte contre les actions de subversion et d’autres tendances négatives comme la corruption, les illégalités et les indisciplines sociales.

L’analyse de ces questions, axée sur la responsabilité du Parti dans la résolution de ces problèmes, fera sans doute partie de l’ordre du jour du prochain Congrès, dont Granma se fera l’écho dans tous ses aspects dans ses prochaines éditions.

A propos de l'auteur

Les sourds sont des espions

Une nouvelle enquête d’AP (associated-Press) marque un tournant dans l’affaire rocambolesque des soi-disant attaques acoustiques contre des diplomates états-uniens à La Havane. La note, publiée ...