L’Association française Cuba Linda échange avec l’équipe du journal Granma

0

À quelques jours du vote contre le blocus, qui doit avoir lieu à l’ONU, Cuba Linda lance une campagne pour dénoncer les actions terroristes contre l’île, organisées et financées depuis des décennies par les États-Unis.

Auteur :  internet@granma.cu

1 novembre 2022 18:11:11

Ce mardi, au siège du journal Granma, des représentants de l’association française Cuba Linda et une partie de l’équipe de notre journal ont échangé sur leurs inquiétudes, idées, sentiments mutuels de solidarité et leur profonde affection.

Pendant près de deux heures, la conversation s’est centrée sur les défis auxquels doit faire face le peuple cubain et sa lutte contre le blocus. Dans sa présentation, Didier Lalande, directeur de l’association, a indiqué que le soutien au peuple cubain s’exprime à travers les pages Facebook Les amis de Cuba et l’Association Cuba Linda.

Notamment, à l’approche du vote contre le blocus, qui aura lieu à l’ONU les 2 et 3 novembre, Cuba Linda a lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour dénoncer les actions terroristes contre l’île organisées depuis les États-Unis.

Yailin Orta Rivera, directrice du journal Granma, a partagé quelques réflexions sur la réalité de Cuba et sa politique de justice sociale et de défense du socialisme. Elle a également parlé des trois vaccins cubains contre le COVID-19, du faible taux de mortalité maternelle et infantile et d’autres réussites visibles au quotidien, malgré le siège économique imposé par les États-Unis.

Elle a exprimé l’espoir de toute notre équipe pour une victoire de l’île lors du vote contre le blocus, qui doit avoir lieu à l’ONU pour la vingt-troisième fois.

Les membres de l’association se sont montrés intéressés par la Constitution de la République de Cuba, le fonctionnement du Parti communiste de Cuba et le processus électoral depuis la base jusqu’à l’Assemblée nationale.

Après l’impact de l’ouragan Ian à Cuba, cette organisation française a lancé un appel urgent à la solidarité avec la nation antillaise, par le biais de dons.

Tout au long de cette année, elle a également exigé la levée immédiate et définitive du blocus génocidaire des Etats-Unis, et appelé le Parlement européen et le gouvernement français à déclarer nulles et non avenues les mesures adoptées par la Maison Blanche à l’encontre des entreprises et des banques françaises et européennes, ainsi que l’adoption des mesures juridiques nécessaires  contre l’application de l’extraterritorialité du blocus, qui entrave et rend difficile toute activité économique et commerciale avec l’île.

https://www.granma.cu/cuba/2022-11-01/asociacion-francesa-cuba-linda-intercambia-con-el-equipo-del-diario-granma-01-11-2022-18-11-11?fbclid=IwAR2cFgKYWw4mbhb75updU-AtmYauEZrhVBHxnno5LpmrP4OsXnQAImptWdk

Photo: José Manuel Correa

Traduction Rose-Marie LOU

A propos de l'auteur

La bohème de Nicolas

NICOLAS Guillén, le poète national, était déjà connu en France lorsqu’il est allé y vivre en exil en 1955. La diva Rita Montaner avait triomphé ...