Poisson d’avril, réponse au journal Marianne

0

Cuba Linda salue le joli poisson d’avril de Marianne annonçant la possibilité pour 260 000 français d’aller se faire vacciner à Cuba contre le covid19.

« Un pont aérien va être ouvert pour faire vacciner 260.000 Français à Cuba »

Certes l’article a créé beaucoup d’espoir déçu chez ceux qui observent de près la qualité de la gestion de la pandémie dans l’île, connaissent l’expertise scientifique cubaine dans le domaine des biotechnologies et suivent l’avancée des cinq vaccins candidats produits par Cuba contre le SARS-COV2.

« la France devrait organiser dans les prochaines semaines une liaison aérienne quasi permanente avec La Havane pour permettre d’accélérer la vaccination. Ce dispositif, qui s’appuierait sur la compagnie nationale Air France, serait réservé aux personnes de 50 à 60 ans souffrant de comorbidités, et qui ne peuvent pas encore avoir une injection sur notre sol.

En tout, 260.000 personnes seraient éligibles à ces vols vaccinaux Paris-La Havane. Elles recevront le fameux vaccin local cubain, le Soberana 2 (le Souverain 2, en français dans le texte), développé par ce pays doté d’un système de santé extrêmement performant.« 

Certes depuis deux jours cuba-Linda est assaillie de volontaires enthousiastes prêts à faire leurs valises… et qui ne flairant pas le gag, ne sont pas allés jusqu’au bout de l’article proposant de se faire vacciner à l’aéroport sans descendre de l’avion, juste en tendant les bras…

Toutefois Cuba Linda tient à saluer un des rares articles ayant attiré l’attention sur une réalité bien cachée par la presse aux ordres : Cuba, soumise à un blocus criminel qui fait obstacle à son approvisionnement en composants et matériel médical va vacciner toute sa population avec un de ses propres vaccins, dont soberana2, avant la fin de 2021. Qui plus est, elle va le proposer à d’autres pays qui n’ont pas les moyens de s’approvisionner chez les grands groupes pharmaceutiques occidentaux ainsi qu’à d’autres Etats en partenariat scientifique. Car il faut le rappeler, pour Cuba, le droit à la santé est un droit universel.

Et pourquoi pas la France nous direz-vous ? Et bien, c’est ce que propose Cuba Linda depuis un an au gouvernement français, l’invitant à trois reprises à se rapprocher de Cuba pour coopérer dans la lutte contre la pandémie. En janvier dernier, nous avons appris que, la taille de l’île étant un peu limitée pour passer en phase III des essais de Soberana2, Cuba s’est rapprochée de l’Iran et que des accords ont été signés pour ce faire entre l’institut cubain Finlay des vaccins et l’institut Pasteur de Téhéran, oui, vous avez bien lu : l’institut Pasteur. Aussi, le 10 février dernier, dans sa lettre à l’intention d’Emmanuel Macron et d’Olivier Veran, mais aussi de l’Institut Pasteur, Cuba Linda a appelé « l’Institut Pasteur de Paris à se rapprocher de ses confrères de l’Institut Pasteur de Téhéran pour participer avec les biologistes Iraniens et Cubains au développement de Soberana 2, un vaccin qui pourrait bénéficier aux populations de Cuba, d’Iran, de la France et de tous les pays qui le nécessitent»Un moyen bien plus simple pour faire bénéficier la population française de vaccins fiables et non soumis aux intérêts financiers des grands groupes pharmaceutiques, et sans nécessité de pont aérien…

Didier Lalande, Président de Cuba Linda

Retrouvez l’article de Marianne ci-dessous.

A propos de l'auteur

50 vérités sur Ernesto « Che » Guevara

Le « guérillero héroïque » cubano-argentin perdure dans la mémoire collective comme symbole de résistance à l’oppression. 1. Ernesto Guevara est né le 14 juin 1928 à ...