Cuba Linda dénonce le vote nauséeux du Parlement Européen contre Cuba

0

Qu’une poignée de députés de l’extrême droite néonazie présente au parlement européen une résolution contre Cuba, nous en avons hélas l’habitude. Nous savons que ces tristes pantins sont directement liés aux groupes mafieux anti-cubains de Miami, qui bénéficient de financements juteux de la part des Etats-Unis via la NED et l’USAID pour justifier les sanctions impérialistes qui visent à soumettre le peuple cubain.

Mais que, malgré les remarquables interventions des députés de gauche qui s’y sont opposés, le parlement européen vote la lamentable et mensongère résolution à 386 votes pour (236 contre et 59 abstentions), montre si c’était nécessaire le piètre rôle que joue cette institution.

Quelle est la crédibilité de l’Union européenne qui ne dit mot face à la criminelle répression des mouvements sociaux en Colombie ni aux massacre de dizaines d’enfants par le régime colonial israélien en Palestine et qui veut donner des leçons de droits de l’homme à Cuba ?

De de quels droits de l’homme parle–t-on ? Parce que Cuba, membre élu de la commission des droits de l’Homme à l’ONU est saluée par tous les organismes internationaux pour la qualité de son éducation et de son service de santé, pour sa gestion remarquable de la pandémie du covid19 sur l’île et pour la création de 5 vaccins au profit de sa population mais aussi de celle des pays pauvres. Parce que Cuba agit non seulement pour Cuba mais pour les autres peuples, envoyant des milliers de médecins lors de catastrophes ou d’épidémies, comme lors de celle du Ebola en Afrique de l’ouest qui a été saluée par l’OMS par l’attribution du prix Lee Jonk Wook en 2017. Honte à l’Union européenne de ne pas saluer la venue des médecins cubains au secours de l’Italie en 2020, alors au cœur de la pandémie, alors que les puissants pays de l’Union ont été incapables de le faire. Au contraire le parlement Européen colporte la rhétorique étatsunienne des « médecins esclaves » alors que les brigades médicales cubaines portent avec fierté la solidarité internationaliste de Cuba et font l’objet de plus de 200 nominations venant de plus de 40 pays pour le prix Nobel de la paix 2021.

Quant à la liberté d’expression, là non plus aucune légitimité de la part de l’Espagne qui met les rappeurs comme Pablo Hasel en prison pour ses chansons, ni de la France qui réprime les participants aux manifestations sociales, crevant les yeux avec des armes interdites internationalement et les emprisonne par centaines.

Rien de tout ça à Cuba, mais une « opposition » des groupuscules financés eux aussi par l’USAID et la NED pour tenter de générer une révolution colorée mais qui ne trouve aucun soutien dans l’île bien au contraire. Qu’ils soient à Cuba ou à Miami, ces mercenaires réclament à cor et à cris une intervention armée des Etats Unis et soutiennent le blocus qui affecte si cruellement le peuple cubain 

Parce que s’il y a bien une atteinte aux droits de l’homme à Cuba c’est celle que lui fait subir le blocus impérialiste depuis plus de 60 ans, limitant cruellement son accès aux produits de première nécessité, empêchant les navires d’apporter jusqu’au matériel médical et entravant le développement économique de l’île. 

Et s’il fallait citer une autre atteinte aux droits de l’homme à Cuba c’est le maintien  du centre de torture que les Etats-Unis sur le territoire qu’ils occupent illégalement à Guantanamo et  refusent de restituer.

Alors que signifie le vote indigne des parlementaires européens sinon que la veille Europe ne peut s’empêcher d’éructer ses vieux réflexes ingérentistes   de colonialistes donneurs de leçons et tente de dissimuler sa perte d’influence en se transformant en caniche obéissant et zélé des États-Unis, soutenant ses agissements  les plus abjects.

Cuba-Linda condamne ce vote consternant et réaffirme son soutien à Cuba, à son peuple et à sa Révolution digne, juste et généreuse.

Stop au blocus génocidaire des Etats-Unis !

Viva Cuba !

A propos de l'auteur

Election à Cuba ce dimanche

Plus de 8 millions de Cubains sont appelés à se rendre aux urnes aujourd’hui pour élire 605 députés au parlement et 1 265 délégués aux ...