Cuba Linda dénonce l’acharnement maladif de l’administration Trump contre Cuba

0

Prétendant faire pencher à son profit le vote de la Floride aux prochaines présidentielle qui ont lieu dans 6 semaines en s’attachant les sénateurs de l’extrême droite mafieuse et anti-cubaine de Miami, Trump vient à nouveau d’annoncer de nouvelles mesures contre les interêts économiques de Cuba et accessoirement contre ses propres citoyens. C’est dans un pathétique discours devant la poignée de ce qui reste des vétérans mercenaires de la  déroute impèrialiste étatsunienne face à la jeune révolution cubaine victorieuse que Trump a  présenté ces nouvelles décisions sensées faire plier le peuple et le gouvernement de Cuba  .

 L’Administration Trump vient donc de décider d’interdire  aux citoyens américains de « se loger dans certaines propriétés à Cuba, celles qui appartiennent à l’Etat cubain, d’importer de l’alcool et du tabac d’origine cubaine, d’organiser des réunions ou conférences professionnelles à Cuba ou d’y assister, et d’organiser certaines représentations publiques, cliniques, ateliers, concours et expositions à Cuba ou d’y participer », a déclaré le département du Trésor dans un communiqué.

Il s’agit donc pour cet Etat qui prône la liberté de commerce, de priver encore un peu plus le peuple cubain de revenus et alors que l’ONU vient d’appeler  tous les pays à lever les mesures coercitives pendant la Pandémie.

L’acharnement Etatsunien contre cuba devient maladif avec une mesure par semaine en moyenne !

En fait , au cours de la 75 assemblée pleinière des nations unies qui se déroule actuellement, les Etats Unis se trouvent de plus en plus isolés et nombreux ont été les pays qui ont appelé à la levée du blocus. Aux yeux du monde il est de plus en plus évident que pendant que les Etats Unis punissent et menacent toutes les nations qui défendent leur autodétermination, Cuba  est un exemple de solidarité, envoyant des mèdecins aux quatre coins de la planète en coopération avec les autres peuples et s’apprête à mettre à disposition du monde le vaccin SOBERANA 1 contre la covid 19 qui est en phase avancée d’expérimentation.

Mais de tout ça, mais l’administration Trump n’en a cure. Il est temps que la communauté internationale dépasse la simple dénonciation de l’attitude belliqueuse des Etats Unis contre les peuples et prennent toutes les décisions nécessaires juridiques et économiques pour déclarer illégale et abolir  la loi Helms Burton . Il est temps que toutes les   tous  les pays du monde puissent établir librement des relations commerciales, de coopérations et de solidarité pacifique  dans l’interêts de leurs peuples, ce qui est l’objet même de la charte des Nations Unies , comme l’a à nouveau affirmé le Président Diaz Canel à la tribune de l’ONU dans son magnifique discours du 22 septembre.     

L’équipe de Cuba Linda

A propos de l'auteur

10 ANS !

Cette année, pour la dixième fois présente à la tribune officielle du défilé du 1er Mai à La Havane, une délégation française de 150 personnes ...