Bébé Bush et la Louve Féroce n’apprécient pas le rétablissement des relations

0

L’ancien candidat à la présidence et ancien gouverneur de Floride Jeb Bush et la congressiste républicaine lIeana Ros-Lehtinen ont déclaré aujourd’hui que le « rapprochement diplomatique entre Cuba et les Etats-Unis « n’a pas aidé le peuple » cubain qui « lutte pour ses libertés. »

jeb-0b

Dans un article d’opinion écrit conjointement et publié aujourd’hui par la revue National Review, les deux fous furieux anti-cubains assurent qu’un an après la visite du secrétaire d’Etat John Kerry, dans l’île, la nouvelle politique du Gouvernement de Barack Obama envers La Havane ne cherche qu’à être un avantage pour l’héritage du président au lieu d’améliorer la vie des Cubains.

« L’année dernière, nous avons vu le président Barack Obama, son Gouvernement, et son appareil de diffusion, dépeindre sa politique erronée envers Cuba comme un succès. Mais la réalité sur le terrain est différente », affirment les deux politiciens dans leur article.

Bush et Ros-Lehtinen insistent sur le fait que « malgré les promesses du président de « s’engager » et de renforcer la population cubaine », peu de choses ont changé pour ceux qui souffrent sous la tyrannie de La Havane. »

Ils soulignent, en outre, que le message du président de Cuba Raúl Castro continue à être que l’île ne se rapproche pas du capitalisme et « continue à se moquer du marché libre et des droits de propriété privée. »

Quant à la levée du blocus économique de Cuba, les 2 républicains assurent qu’elle ne doit en aucun cas avoir lieu tant que « le régime cubain n’a pas fait une série de changements minimum. »

Ils demandent que le fait que La Havane avance dans les « droits de l’homme de base » pour ses citoyens « y compris la libération des prisonniers politiques, des élections justes et libres, le respect de l’Etat de droit, la satisfaction des réclamations des Etats-Unis concernant les propriétés confisquées et l’adoption de l’économie de marché » soit une condition sine qua non.

On se souvient que Jeb Bush et Ileana Ros ont apporté leur soutien à la demande de grâce présidentielle pour le terroriste Orlando Boch, auteur intellectuel de l’attentat terroriste contre un avion cubain en 1976 qui a fait plus de 70 morts.

(Avec des informations de EFE)

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

source en espagnol :

http://www.cubadebate.cu/noticias/2016/08/18/baby-bush-y-la-loba-feroz-incomodos-por-la-relacion-ee-uu-cuba/#.V7aw94SGcRE

A propos de l'auteur

Cher Fidel, Comandante,

Cher Fidel, Comandante,   Au nom de notre association de solidarité Cuba Linda nous sommes fiers et honorés de te souhaiter un très heureux anniversaire ...