Projet de résolution « Nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier appliqué à par les États-Unis d’Amérique»

1

Le Projet de résolution « Nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier appliqué par les États-Unis d’Amériques » sera présenté pendant la soixante-et-onzième session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, le 26 octobre 2016.

001lesamisdecuba

Malgré le rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis et la réouverture des ambassades voilà plus d’un an, ainsi que la visite à Cuba du président Barack Obama en mars 2016, Washington maintient son blocus économique, commercial et financier contre Cuba et les lois qui le sous-tendent, et continue d’appliquer les sanctions qui en découlent. Or, le blocus constitue un obstacle essentiel à la normalisation graduelle des relations entre les deux pays.

Les États-Unis interdisent toujours d’exporter à Cuba des produits et équipements destinés aux principaux secteurs de son économie et à leurs entreprises d’importer librement des biens et services cubains; Cuba ne peut toujours pas avoir des relations bancaires directes avec les USA ni bénéficier d’investissements étasuniens dans aucun domaine, exception faite des télécommunications.

Bien que les États-Unis aient autorisé Cuba, en mars 2016, à utiliser le dollar dans ses transactions internationales, il n’existe toujours pas de relations bancaires normales entre les deux pays : Cuba ne peut ouvrir des comptes correspondants sur des banques étasuniennes, et n’a toujours pas pu faire de virements ni de dépôts en dollar dans des pays tiers, car les banques étasuniennes et étrangères craignent, compte tenu de climat de peur que font régner les très lourdes amendes imposées à plusieurs d’entre elles, d’engager des opérations avec Cuba, bien que celles-ci soient devenues légales.

Le blocus reste le pire obstacle au développement de toutes les potentialités de l’économie cubaine et au bien-être de la population, ainsi qu’à l’essor des relations économiques, commerciales et financières de Cuba avec les USA et le reste du monde. . Il s’agit du système de sanctions unilatérales le plus injuste, le plus rigoureux et le plus prolongé jamais appliqué à aucun pays, ainsi que d’une violation flagrante, massive et systématique des droits humains du peuple cubain.

La solidarité et l’appui dont Cuba a bénéficié de la part de la communauté internationale tout au long de ces années difficiles ont grandement contribué à modifier la politique des USA envers elle.

Cuba espère pouvoir compter de nouveau sur ce soutien, notamment à l’Assemblée générale des Nations Unies devant laquelle le gouvernement cubain présentera une fois de plus sa résolution.

Vous pouvez accéder au projet complet en cliquant sur le lien suivant :  informe-bloqueo-2016-frances

A propos de l'auteur

sante_a_cuba_home

La santé à Cuba

Confirmé par l’UNICEF, Cuba a éradiqué la dénutrition il y a cinq ans, en 2009. C’est le seul pays d’Amérique latine et des Caraïbes qui ...