Les Cinq ont reçu le titre de Héros de la République de Cuba

0

Les cinq antiterroristes cubains, rentrés au pays après avoir purgé des peines injustes aux États-Unis, ont été décorés par le président Raul Castro du titre honorifique de Héros de la République de Cuba et de l’Ordre de Playa Giron, le 24 février, durant une cérémonie à l’occasion du 120e anniversaire de la reprise de la Guerre d’Indépendance.

Gerardo Hernandez, Ramon Labañino, René Gonzalez, Antonio Guerrero et Fernando Gonzalez avaient été arrêtés par les autorités étasuniennes le 12 septembre 1998 et condamnés, au terme d’un procès entaché d’irrégularités, à de longues peines de prison, alors qu’ils se trouvaient en Floride pour informer sur des attentats terroristes organisés contre Cuba depuis le sol des États-Unis.

En 2001, l’Assemblée nationale du Pouvoir populaire leur avait conféré le titre honorifique de Héros de la République de Cuba, mais il a fallu attendre jusqu’au 24 février pour que la médaille soit épinglée sur leurs poitrines.

Dès cette date, la bataille pour la libération des Cinq s’imposa, avec pour slogan les paroles prononcées par le leader historique de la Révolution, Fidel Castro, le 23 juin 2001, lors d’une tribune ouverte : « L’innocence de ces patriotes est totale. Je n’ai qu’un seul mot à dire : Ils reviendront » .

Et ils sont revenus… après une bataille qui a mobilisé des milliers de personnes dans le monde en faveur de cette juste cause.

Gerardo, Ramon et Antonio sont revenus à Cuba après avoir été libérés le 17 décembre dernier, alors que René et Fernando étaient rentrés plus tôt après avoir purgé leurs peines.

Ce 24 février, les Cinq ont été décorés, lors d’une cérémonie solennelle « pour avoir accompli avec dévouement, dignité et fermeté la mission sacrée de défendre notre pays, en le protégeant du terrorisme au risque de leur vie et au prix d’énormes sacrifices dans un milieu hostile et agressif ».

Pour ce dévouement, cette dignité et cette fermeté, ils ont également été décorés de l’Ordre de Playa Giron conférée par le Conseil d’État.

Au nom des Cinq, Gerardo Hernandez a remercié Fidel, Raul, le peuple de Cuba et tous ceux qui dans le monde ont rendu possible sa libération et son retour à la Patrie et celui de ses camarades.

« La première pensée des Cinq en ce jour doit aller vers un homme dont le leadership et la vision stratégique ont été décisifs dans la bataille qui a conduit à notre libération et qui, par son exemple nous a toujours inculqué l’esprit de lutte, de résistance et de sacrifice. Un homme qui nous a appris que le mot « reddition » n’existe pas dans le dictionnaire d’un révolutionnaire… Commandant en chef, cette décoration que nous recevons aujourd’hui avec fierté, est aussi la vôtre », a déclaré Gerardo dans ses paroles dédiées à Fidel.

Ensuite, le député et historien de La Havane, Eusebio Leal, a livré un bref aperçu de l’Histoire de Cuba, en faisant revivre des moments et des Héros qui ont conduit à l’événement de la Nation. Pour conclure sur une note pleine d’émotion, la compagnie de théâtre d’enfants La Colmenita a présenté une adaptation de son œuvre Abracadabra, dédiée aux Cinq et à leur exemple.

Via Granma | internet@granma.cu

A propos de l'auteur

11204453_514200602073628_1487035004920386075_n

Ana Belén Montés…

Ana Belén Montés, née en 1957, est fille d’un médecin militaire d’origine portoricaine, qui travaillait au sein de l’armée US. Après avoir obtenu une licence, ...